Il contribue également à mettre en valeur l’église de Saint-Jean-Baptiste classée monument historique en 1991. La nouvelle place publique est devenue depuis le théâtre de nombreuses manifestations culturelles.

L’église de Saint-Jean-Baptiste est sans contredit le chef-d’œuvre de Joseph Ferdinand Peachy, élève et successeur de Thomas Baillairgé à titre d’architecte diocésain.

Le réaménagement du parvis de l’église de Saint-Jean-Baptiste est le fruit d’un projet conjoint réalisé en 2001 par la Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale du Québec.

Située au 410, rue Saint-Jean, le parvis de l'église Saint-Jean-Baptiste constitue un trait d'union piétonnier reliant les rues situées au nord et au sud de la rue Saint-Jean. Le réaménagement du parvis de l’église a permis de requalifier un espace public stratégique dans ce quartier du centre-ville de Québec. © CCNQ, Patricia Brochu
Le réaménagement du parvis de l’église a permis de requalifier un espace public stratégique dans ce quartier du centre-ville de Québec. Il contribue également à mettre en valeur l'église de Saint-Jean-Baptiste classé monument historique en 1991. La nouvelle place publique est devenue depuis le théâtre de nombreuses manifestations culturelles. © CCNQ, Annabelle Nadeau-Gagné