Localisée dans l’arrondissement de La Cité, la cour du Vieux-Séminaire de Québec est accessible par l’entrée située sur la côte de la Fabrique, entre le musée de l’Amérique francophone et la basilique-cathédrale de Notre-Dame-de-Québec.

Le projet d’embellissement et d’aménagement paysager de la Commission de la capitale nationale du Québec respecte le cachet incontestable de la cour du Séminaire de Québec, tout en rendant sa visite plus agréable et plus facile.

Réalisé en 2002-2003, ce projet met en valeur un joyau architectural du Régime français au cœur d’un arrondissement classé et reconnu comme patrimoine mondial.

En 2004, la vision développée par la Commission reconnaît le Vieux-Québec comme l'ensemble urbain le plus important de la capitale à mettre en lumière. La valeur patrimoniale du Séminaire de Québec est alors reconnue. Son apport est indéniable dans la définition de la silhouette urbaine de ce secteur marquée par la présence de clochers et de clochetons. © CCNQ, Annabelle Nadeau-Gagné
Le Plan lumière pour la capitale a été mis en place par la Commission de la capitale nationale du Québec en 1998. Le Séminaire de Québec avait alors été identifié comme un lieu emblématique de la ville de Québec à mettre en valeur par la lumière. © CCNQ, Annabelle Nadeau-Gagné
En 2002, la Commission amorce une réflexion afin de créer un concept de mise en lumière pour la cour carrée du Vieux-Séminaire. © CCNQ, Xavier Dachez