La Commission de la capitale nationale du Québec a contribué, en collaboration avec la Ville de Québec, à la réalisation de l’allée commémorative dédiée au hockey de la place Jean-Béliveau. Cette allée met en valeur cinq périodes phares de l’histoire du hockey à Québec : les Bulldogs, les As, les Remparts, les Nordiques dans l’Association mondiale de hockey et les Nordiques dans la Ligue nationale de hockey.

Cinq œuvres d’art contemporaines et audacieuses peuvent maintenant être admirées au sud du pavillon de la Jeunesse. Le public était appelé à voter pour leurs joueurs préférés. Les joueurs ayant obtenu le plus de votes ont été immortalisés par des œuvres leur rendant hommage.

L’œuvre Briser la glace est située à la place Jean-Béliveau, près du pavillon de la Jeunesse, sur le site d’ExpoCité à Québec.

Ce monument a été érigé en hommage au célèbre hockeyeur Jean Béliveau. Créé par le sculpteur Éric Lapointe, il donne le coup d’envoi à l’allée commémorative dédiée au hockey, située à la place Jean-Béliveau.

Héros national adulé de toutes les générations, Jean Béliveau a connu une carrière sportive exemplaire qui a débuté dans la capitale nationale, avec les Citadelles de Québec, puis avec les As de Québec. Très graphique, sa sculpture évoque le caractère spectaculaire du joueur. Ses plans et ses angles sont complexes, comme les changements de direction vifs du hockey. Briser la glace mesure 28 pieds de hauteur et  30 pieds de profondeur. C’est une œuvre qui varie selon l’endroit où on la regarde. Le spectateur est invité à se placer sur la rondelle située au sol devant la sculpture pour voir apparaître Jean Béliveau.

L’œuvre Toucher la cible est située à la place Jean-Béliveau, à côté du pavillon de la Jeunesse, sur le site d’ExpoCité à Québec.

Ce monument a été érigé en hommage aux célèbres frères Stastny. Créée par le duo d’artistes Pierre&Marie, l’œuvre s’ajoute à Briser la glace, en hommage à Jean Béliveau, sur l’allée commémorative dédiée au hockey. 

Le célèbre trio a marqué l’histoire des Nordiques au moment où le hockey sur table était un jeu animant plusieurs foyers du Québec. L’œuvre est à la fois un clin d’œil à l’imaginaire collectif des Québécois et à la personnalité unique des trois frères. Elle a été conçue à l’image du jeu de hockey sur table si populaire dans les années 1980, alors que la carrière des frères slovaques était à son apogée. Toucher la cible est installée sur une pastille qui rappelle un cercle de mise au jeu. Les trois frères sont représentés en pleine action dans leurs positions respectives : ailier droit (Marian), centre (Peter) et ailier gauche (Anton). Chaque joueur, peint sur une plaque d’aluminium, mesure près de 3 mètres de hauteur.

L’œuvre Hommage à Joe Malone est située à la place Jean-Béliveau, à côté du pavillon de la Jeunesse, sur le site d’ExpoCité à Québec.

Ce monument, en hommage à Joe Malone et aux Bulldogs de Québec, a été créé par l’artiste professionnel Frédéric Laforge. L’œuvre s’ajoute à Briser la glace, en hommage à Jean Béliveau et Toucher la cible qui représente les célèbres frères Stastny sur l’allée commémorative dédiée au hockey. 

Pour l’œuvre Hommage à Joe Malone, l’artiste a utilisé une technique de stratification évoquant à la fois les rayures de l’uniforme du Québec Hockey Club ainsi que le mouvement créé par la rapidité et l’agilité du joueur de hockey. L’effet optique de transparence et d’invisibilité provoqué par ces strates rappelle également le qualificatif de celui qu’on surnommait à l’époque « Le fantôme ». L’œuvre présente tout en finesse l’ensemble des qualités sportives de l’as marqueur qui a conduit son équipe à deux conquêtes de la coupe Stanley, en 1912 et 1913. Sa prestance, son envergure et ses qualités esthétiques sont dignes de la figure emblématique que représentait M. Malone. En plus de marquer l’environnement architectural de la place Jean-Béliveau, elle met en lumière ce grand sportif respecté de tous. 

L’œuvre Trop fort pour la ligue a été inaugurée le 27 octobre 2021 et est située à la place Jean-Béliveau, à côté du pavillon de la Jeunesse, sur le site d’ExpoCité à Québec.

Cette œuvre, en hommage à Guy Lafleur et aux Remparts de Québec, a été créée par l’artiste visuel Guillaume Tardif. Elle s’ajoute à Briser la glace, en hommage à Jean Béliveau, Toucher la cible, qui représente les célèbres frères Stastny, et Hommage à Joe Malone, qui souligne la carrière de ce grand sportif sur l’allée commémorative dédiée au hockey. L’œuvre Réal « Buddy » Cloutier a également été inaugurée à l’automne 2021.

Le monument, d’une hauteur d’un peu plus de 8 mètres, est composé d’une structure de bronze formant la silhouette et le visage de Guy Lafleur. L’œuvre met en scène le personnage qui tire au but avec force, donnant ainsi l’illusion d’une explosion de rondelles. Construite en hauteur sur un socle en aluminium, la structure invite le spectateur à regarder vers le haut et illustre l’énergie exceptionnelle du joueur, une grande légende du hockey. L’ensemble de l’œuvre témoigne du passage remarqué de Guy Lafleur au sein des Remparts de Québec de 1969 à 1971, une performance notamment marquée par la conquête de la Coupe Memorial à la fin de sa seconde saison. Ses prouesses en tant que joueur junior sont encore soulignées aujourd’hui, tout comme sa carrière dans la Ligue nationale de hockey.

L’œuvre Réal « Buddy » Cloutier a été inaugurée le 27 octobre 2021, en même temps que l’œuvre Trop fort pour la ligue, en hommage à Guy Lafleur. Elle est située à la place Jean-Béliveau, à côté du pavillon de la Jeunesse, sur le site d’ExpoCité à Québec.

Cette sculpture figurative, en hommage à Réal Cloutier et aux Nordiques de Québec, a été créée par Jean-Robert Drouillard, artisan en art visuel et sculpteur. Elle s’ajoute à Briser la glace, en hommage à Jean Béliveau, Toucher la cible, qui représente les célèbres frères Stastny, et Hommage à Joe Malone, qui souligne la carrière de ce grand sportif sur l’allée commémorative dédiée au hockey.

L’œuvre en hommage à Réal Cloutier illustre bien la prestance et la fierté du joueur. De 1974 à 1979, le hockeyeur qu’on surnomme « Buddy » évolue au sein des Nordiques de Québec, alors une franchise de l’Association mondiale de hockey. Les exploits de la carrière professionnelle de Réal Cloutier sont soulignés par cette sculpture à la fois traditionnelle par sa matière et la technique choisie rappelant la statuaire commémorative, et à la fois contemporaine grâce aux couches de peinture bleues translucides. D’une hauteur d’environ 3 mètres, le monument en aluminium fixe Réal Cloutier dans une posture imposante et confiante.

Sur le mur extérieur du pavillon de la Jeunesse, une immense murale rend hommage aux joueurs devant elle – Jean Béliveau, les frères Stastny, Guy Lafleur, Joe Malone et Réal Cloutier – par des photos et des faits marquants de leurs carrières respectives. En plus d’être visuellement spectaculaire, elle permet de connaître l’histoire des joueurs honorés. Pour chacun d’entre eux, un texte présente leurs exploits sportifs ainsi que la démarche de l’artiste qui les a représentés.

Conçue sur un vinyle autocollant qui laisse passer la lumière, la murale est colossale : elle mesure 66 mètres (217 pieds) en longueur sur 7,7 mètres (25,5 pieds) en hauteur.

L’œuvre Briser la glace, rendant hommage au célèbre hockeyeur Jean Béliveau, a été créée par le sculpteur Éric Lapointe. Elle donne le coup d’envoi à l’allée commémorative dédiée au hockey. © photo : Ville de Québec
L’œuvre Toucher la cible, rendant hommage aux célèbres frères Stastny, est une création du duo d'artistes Pierre&Marie. © photo : Ville de Québec
L’œuvre Hommage à Joe Malone, rendant hommage à Joe Malone et aux Bulldogs de Québec, a été créée par l’artiste professionnel Frédéric Laforge. © photo : Ville de Québec
L’œuvre Trop fort pour la ligue, rendant hommage à Guy Lafleur et aux Remparts de Québec, a été créée par l’artiste visuel Guillaume Tardif. © photo : CCNQ
L’œuvre Réal « Buddy » Cloutier, rendant hommage à Réal Cloutier et aux Nordiques de Québec, a été créée par Jean-Robert Drouillard, artisan en art visuel et sculpteur. © photo : CCNQ