Oeuvres d'art

Là où la terre fait danser les mâts

CCNQ, Clément Allard

Là où la terre fait danser les mats est une réalisation d'Yves Gendreau. Cette imposante œuvre d'art est installée à la station des Quais de la promenade Samuel-De Champlain.

Des mâts inspirés du fleuve

L'œuvre comprend neuf tiges tricolores de plus de treize mètres de haut, dont le sommet rappelle un mât de bateau. Ornementée de girouettes, de réflecteurs de radars et d'anémomètres, l'installation évoque le rapport avec le fleuve. Là où la terre fait danser les mâts est un clin d'œil à la navigation et à son importance capitale pour la destinée de Québec.

ŒUVRE LAURÉATE DU CONCOURS D'INTÉGRATION DES ARTS À L'ARCHITECTURE

La Commission de la capitale nationale du Québec a sollicité le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF) pour composer un jury dans le cadre du concours d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement. C'est dans ce contexte que la Commission a consacré 155 000 $ pour la création d'Yves Gendreau, lauréat de l'édition 2007 de ce concours.

« Droits et plantés dans les crêtes et les creux des vagues de terre de ce vaste espace qui surplombe le fleuve, se dresse un ensemble de mâts tricolores. De longueurs identiques, ils se profilent en poursuivant l'onde créée par le relief du terrain. La beauté du paysage et l'achalandage du lieu établissent des rapports dynamiques avec ces objets. Porteurs de plusieurs niveaux de sens et pistes d'interprétation, la disposition des mâts et l'agencement de leurs couleurs génèrent une expérience sensorielle variant selon différentes échelles d'approche. » 
- Yves Gendreau

Photos

Coordonnées

Là où la terre fait danser les mâts

Promenade Samuel-De Champlain
Entre les côtes à Gignac et de Sillery
Boulevard Champlain
Québec

Voir sur Google Map

À voir également