Oeuvres d'art

Autoportrait

© CCNQ; photographe : Valérie Lesage

Cette sculpture, longtemps appelée le « cube blanc » par les Québécois, est l’œuvre de l’artiste français Jean Pierre Raynaud. Sa version originale, intitulée Dialogue avec l’Histoire, avait été offerte par la ville de Paris en 1987 et installée sur la place de Paris. Soumise au climat rigoureux de la capitale, l’œuvre s’était détériorée considérablement et elle a été démantelée en 2015 par la Ville de Québec.

Soucieux d’en assurer la pérennité, le collectionneur et avocat Marc Bellemare a fait l’acquisition des droits et il a financé la reconstruction de l’œuvre dans un matériau composite plus résistant.

La Commission de la capitale nationale du Québec a favorisé l’installation d’Autoportrait au parc de l’Amérique-Française à l’automne 2018, la rendant ainsi accessible à tous.

Conçue selon les plans de l’artiste, la sculpture renaît dans de nouvelles dimensions, plus imposantes, à 7,5 mètres de hauteur. Les œuvres de Raynaud issues de la série Autoportrait se trouvent aux quatre coins du monde, et celle-ci sera la plus grande de toutes.

Histoire :

  • 1987 : Don de la Ville de Paris à la Ville de Québec de l’oeuvre Dialogue avec l’Histoire de Jean Pierre Raynaud.
  • 2015 : Démantèlement à la place de Paris de l’œuvre en mauvais état
  • 2017 : Acquisition des droits de l’œuvre par Marc Bellemare
  • 2018 : Installation de l’œuvre reconstruite sous le nom d’Autoportrait au parc de l’Amérique-Française

Hauteur :

  • 7,5 mètres
  • Devient la plus imposante œuvre de la série Autoportrait, disséminée dans diverses villes du monde

Fabrication :

  • Plaques en Corian (matériau composite constitué de charges minérales et de résine d’acrylique) sur une charpente en aluminium

Photos

Coordonnées

Autoportrait

Au sud du boulevard René-Lévesque Est
Entre les rues de Claire-Fontaine et Jacques-Parizeau,
Québec

Voir sur Google Map