Épigraphes

Épigraphes de Charles Baillairgé

CCNQ, Frédéric Smith

Deux épigraphes ont été gravées en 2014, commémorant le travail de l'architecte Charles Baillairgé dans l'érection de deux édifices emblématiques de la capitale nationale. Elles sont situées sur les façades du pavillon Camille-Roy de l'Université Laval et de la chapelle de la Maison Mère-Mallet.

Situé au 3, rue de la Vieille-Université, le pavillon Camille-Roy, ancien pavillon central de l'Université Laval, fut érigé entre 1854 et 1856 selon les plans de l'architecte Charles Baillairgé.

Visible depuis la place D'Youville, la chapelle des Sœurs de la Charité de Québec a pignon sur la rue Richelieu. Elle fut érigée en 1850 également selon les plans de Baillairgé. À la suite d'incendies, elle fut reconstruite à plusieurs reprises. Ainsi, quelques architectes y ont aussi laissé leur marque, en s'inspirant des plans originaux.

Charles Baillairgé est né à Québec le 29 septembre 1826 et y est décédé le 10 mai 1906. Il appartient à la quatrième génération d'une dynastie de sculpteurs, de peintres et d'architectes qui ont marqué la capitale. On lui doit la conception de près de 200 édifices et la publication de plus de 250 livres et articles par lesquels il a contribué au progrès des arts du bâtiment au Canada.

Grands architectes de la capitale

Cet hommage rendu à l'architecte Charles Baillairgé s'inscrit dans le programme de commémoration des grands architectes de la capitale, mis sur pied par la Commission de la capitale nationale du Québec, en partenariat avec la Ville de Québec. En 2012, le programme honorait l'architecte Eugène-Étienne Taché.

Photos

Coordonnées

Épigraphes de Charles Baillairgé

Chapelle des Sœurs de la Charité de Québec (carte)
Rue Richelieu, Québec

Pavillon Camille-Roy
3, rue de la Vieille-Université, Québec

Voir sur Google Map

À voir également