Les sépultures des premiers ministres Jean Lesage et Jacques Parizeau désormais mises en valeur

Québec, le 14 septembre 2016. – Responsable de l’entretien et de la mise en valeur des sépultures des premiers ministres du Québec avec la collaboration du ministère de la Culture et des Communications, la Commission de la capitale nationale du Québec a récemment procédé à l’installation de deux bornes signalétiques à proximité des sépultures de Jean Lesage (cimetière Notre-Dame-de-Belmont à Québec) et de Jacques Parizeau (cimetière de Laval).

En marge des travaux de restauration des monuments funéraires des premiers ministres entrepris en 2013, la Commission a pu constater que plusieurs de ces monuments ne font aucune mention de la fonction prestigieuse autrefois occupée par le défunt. Afin de faciliter le repérage et l’identification de ces hauts lieux du patrimoine funéraire québécois, la Commission a conçu une borne signalétique sobre et élégante, en granite noir de Péribonka, sur laquelle figure le nom du premier ministre, les années de son mandat de même que son portrait.

L’intégration de cette borne signalétique à proximité des sépultures de Jean Lesage et de Jacques Parizeau sera suivie cet automne de trois autres interventions du même type pour les sépultures d’Edmund James Flynn, de Félix-Gabriel Marchand et de Louis-Alexandre Taschereau, toutes situées au cimetière Notre-Dame-de-Belmont. Les autorités de la Compagnie du cimetière Saint-Charles, de même que les familles, collaborent à ce programme de mise en valeur que la Commission souhaite étendre à l’ensemble des 24 lieux de sépulture de premiers ministres du Québec.

L’entretien et la mise en valeur des lieux de sépulture des premiers ministres sont confiés à la Commission de la capitale nationale du Québec en vertu d’une entente de contribution financière de 450 000 $ sur cinq ans intervenue avec le ministère de la Culture et des Communications en 2012 et conformément à l’article 226 de la Loi sur le patrimoine culturel. Cette nouvelle responsabilité participe au mandat de la Commission à l’égard de la promotion et de la mise en valeur de l’histoire politique, et s’inscrit dans le prolongement de ses politiques en matière de commémoration. Ce programme prévoit également diverses interventions de mise en valeur du patrimoine funéraire des premiers ministres.

Créée en 1995 par l'Assemblée nationale, la Commission de la capitale nationale du Québec s'acquitte d'une triple mission à l'égard de la capitale : contribuer à son aménagement et à son embellissement, en faire la promotion, par un programme varié d'activités de découverte et de commémoration, et conseiller le gouvernement du Québec sur la mise en valeur de son statut. De par ses actions, elle souhaite offrir au nom des Québécois une capitale mémorable et inspirante.

–30–

Source :

Anne-Marie Gauthier
Coordonnatrice aux communications et aux relations publiques
Commission de la capitale nationale du Québec
418 644-0826 | anne-marie.gauthier@capitale.gouv.qc.ca