Les murs de la bibliothèque Lauréat-Vallière racontent des histoires - Lévis dévoile sa première grande fresque murale


Québec, le 20 octobre 2002. - Sise sur le chemin du Fleuve, dans l'arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Est, La Fresque de la bibliothèque Lauréat-Vallière a été inaugurée cet après-midi par la députée de Lévis, ministre d'État à la Solidarité sociale, à la Famille et à l'Enfance et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Mme Linda Goupil et le maire de Lévis, M. Jean Garon.

Le maire Garon s'est réjoui que la Ville de Lévis accueille, au premier jour de la Semaine des bibliothèques, une oeuvre d'art public qui fera école dans la région, fruit de l'implication de la Commission de la capitale nationale sur la rive droite du Saint-Laurent. Représentant l'organisme, M. Jacques Lemieux, s'est quant à lui félicité que cette oeuvre conjugue le riche patrimoine historique du lieu à un environnement propice à la découverte.

La Fresque de la bibliothèque Lauréat-Vallière est la toute première d'une série à être réalisée ces prochaines années à Lévis et à Québec. À l'initiative de la Commission de la capitale nationale du Québec, ces interventions, une par arrondissement dans chacune des deux villes, ont pour objectif la création d'un parcours culturel et mémoriel d'ici 2008.

Réalisée par Murale Création, cette première fresque d'une dimension de 120 m2 a été élaborée par un comité scientifique composé de membres de la Commission de la capitale nationale du Québec, de Murale Création et surtout, d'intervenants du Service des bibliothèques et du Service des arts et de la culture de la Ville de Lévis. Les promoteurs, en concertation, souhaitaient présenter une oeuvre le plus possible en symbiose avec son environnement culturel, architectural et humain. Le coût de cette réalisation, 120 000 $, a été entièrement assumé par la Commission de la capitale nationale.

L'histoire et la vie culturelle de l'arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Est ont inspiré le choix des éléments qui composent la murale mais c'est le site et l'architecture propre de la bibliothèque Lauréat-Vallière qui ont guidé les concepteurs vers le thème structurant de l'oeuvre : la TRANSPARENCE. Ce sont donc les rayonnages d'une bibliothèque « fenêtres ouvertes » sur son milieu - passé, présent et futur - qui seront présentés au public. Le commerce du bois, la lecture, le chemin de fer, la création littéraire, la présence amérindienne, la sculpture et le pont de Québec sont quelques-uns des thèmes représentés. Une place de choix est aussi réservée à Lauréat Vallière, sculpteur prolifique du siècle dernier. Les artistes de Murale Création ont donné à la fresque une facture graphique tantôt en trompe-l'oeil, tantôt proche de l'aquarelle, de la photographie ancienne ou de la bande dessinée.

« La réalisation de cette fresque nous démontre, une fois de plus, combien notre histoire, qui y est illustrée, est riche et passionnante. J'invite toutes les femmes et tous les hommes de notre beau coin de pays à venir admirer l'oeuvre, la faire découvrir à leurs parents et amis et ainsi manifester cette fierté lévisienne qui nous habite. », a conclu Mme Goupil.

- 30 -

Source : Denis Angers
Commission de la capitale nationale du Québec
(418) 528-0773