La Fresque de l'Hôtel-Dieu de Québec inaugurée


Québec, le 8 octobre 2003. -Le président du conseil d'administration du Centre hospitalier universitaire de Québec, monsieur Jean-Claude Deschênes, le président et directeur général de la Commission de la capitale nationale du Québec, monsieur Pierre Boulanger, et le maire de Québec, monsieur Jean-Paul L'Allier, ont procédé aujourd'hui à l'inauguration officielle de La Fresque de l'Hôtel-Dieu de Québec.

Cette œuvre murale est peinte sur les murs extérieurs du pavillon de l'enseignement de l'Hôtel-Dieu de Québec, situé au coin de la rue Charlevoix et de la côte du Palais. D'une surface de 420 mètres carrés, la fresque évoque à la fois les événements les plus significatifs de l'histoire du plus ancien hôpital d'Amérique du Nord, l'Hôtel-Dieu de Québec (1639) et les éléments architecturaux empruntés aux bâtiments où il se sont déroulés. Cette nouvelle réalisation du groupe Murale Création s'inscrit dans un parcours de fresques historiques menant au 400e anniversaire de la ville de Québec en 2008.

Cette initiative est l'idée d'une équipe de la Direction des services techniques du CHUQ qui était confrontée à la nécessité de procéder à la rénovation des murs extérieurs du pavillon de l'enseignement au coût de 250 000 $. Dans le cadre d'un partenariat étroit avec la Commission de la capitale nationale du Québec et de concert avec la Fondation du CHUQ, ce projet à saveur patrimoniale et historique a vu le jour. « Grâce à ses partenaires financiers, notre établissement a économisé un quart de million de dollars, tout en rehaussant le paysage urbain de Québec», a expliqué, lors de l'inauguration officielle de la fresque, le président du conseil d'administration du CHUQ, monsieur Jean-Claude Deschênes. L'ensemble des travaux (réfection et fresque) a nécessité un investissement total supérieur à 500 000 $, somme entièrement assumée par les partenaires extérieurs.

Monsieur Deschênes a d'ailleurs tenu à remercier ses partenaires, sans lesquels le projet de La Fresque de l'Hôtel-Dieu de Québec n'aurait pu voir le jour. 

Une dernière étape reste à être complétée dans ce projet : le CHUQ espère que la Ville de Québec donnera bientôt son aval à l'aménagement d'un parc urbain à proximité de la fresque. En plus d'offrir aux résidents et aux touristes un espace vert, cet aménagement proposerait un panneau d'interprétation pour permettre de saisir chacun des éléments historiques de la fresque.

-30-

Source : Pierre Lafleur
Direction des communications et des partenariats
Centre hospitalier universitaire de Québec
Tél. : (418) 525-4387