La cour du Vieux-Séminaire de Québec mise en lumière

Communiqué

La cour du Vieux-Séminaire de Québec mise en lumière
Un joyau architectural se révèle dans la nuit

Québec, le jeudi 16 novembre 2006 – La cour du Vieux-Séminaire de Québec, joyau architectural du Régime français au cœur de Québec, s'illuminera ce soir, en présence du ministre des Transports et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Michel Després, du supérieur général du Séminaire de Québec, Mgr Hermann Giguère, du président et directeur général de la Commission de la capitale nationale du Québec, M. Jacques Langlois, et de la directrice générale du Musée de la civilisation, Mme Claire Simard.

Fruit d'une collaboration entre la Commission de la capitale nationale du Québec et le Séminaire de Québec, qui y ont investi respectivement 175 000 $ et 125 000 $, cette nouvelle mise en lumière projettera dans la nuit les formes de ce haut lieu de la vie éducationnelle, culturelle et spirituelle de la capitale depuis 1663. La richesse historique et les lettres de noblesse de l'ensemble architectural du Séminaire, un des plus anciens d'Amérique du Nord, lui valent aujourd'hui un éclairage distinctif.

« Je me réjouis de cette nouvelle mise en lumière, consacrée à une institution qui a joué un rôle majeur au sein de notre société, a mentionné le ministre Michel Després. Cette heureuse initiative embellira encore davantage notre ville et est une preuve supplémentaire du bon travail de la Commission et de ses multiples partenaires, dans le cadre du Plan lumière pour la capitale. »

« J'accueille aussi avec beaucoup de joie la mise en lumière de la cour du Vieux-Séminaire de Québec, a déclaré, Mgr Hermann Giguère. Elle vient enrichir le réaménagement du site achevé en 2003 et la mise en place toute récente d'un circuit d'interprétation autonome, en collaboration avec le Musée de la civilisation. »

La mise en lumière de la cour du Vieux-Séminaire de Québec est la 21e réalisation de ce programme qui permet de doter Québec d'attraits nouveaux, la nuit venue. Elle s'ajoute à toute une série de projets de mise en lumière : le cap Diamant, le Château Frontenac, l'hôtel du Parlement, le Musée national des beaux-arts du Québec, les tours Martello, les portes Saint-Jean, Saint-Louis et Kent ainsi que les églises de Notre-Dame-de-Foy, de Notre-Dame-de-la-Garde, de Saint-Félix de Cap-Rouge et de Saint-Michel de Sillery. Ce programme s'est jusqu'à maintenant traduit par un investissement de 10,7 millions de dollars, dont plus de la moitié est assumée par les divers partenaires de la Commission et affectée à la mise en valeur nocturne de bâtiments à l'architecture unique dans la capitale.

Fiche technique : http://www.ccnq.org/pdf/FichetechniqueSeminaire.pdf

Photographies de l'inauguration : http://www.ccnq.org/eclairer/realisations/default.html

Sources :

Josée Delisle, attachée de presse
Cabinet du ministre des Transports et
ministre responsable de la région de la
Capitale-Nationale
(418) 643-6980

Denis Angers
Commission de la capitale nationale du Québec
(418) 528-0773