L'église de Notre-Dame-des-Victoires s'illumine pour le 400e

Québec, le mardi 9 décembre 2008 - Le président du Conseil régional de Québec de l'Institut de développement urbain du Québec, M. Michel Bélanger, et le président et directeur général de la Commission de la capitale nationale du Québec, M. Jacques Langlois, en présence du maire de Québec, M. Régis Labeaume, viennent de procéder à la mise en lumière de l'église de Notre-Dame-des-Victoires. 

Au cœur de la place Royale, cette nouvelle mise en lumière permet de mettre en valeur l'une des plus anciennes églises de Québec, datant de 1688. La richesse de ce sanctuaire conçu par plusieurs architectes et artistes reconnus - Jean Baillairgé, François Baillairgé, Joseph Ferdinand Peachy, David Ouellet et Louis Jobin - lui vaut ce traitement privilégié.

L'église de Notre-Dame-des-Victoires constitue un témoin de l'influence du néoclassicisme dans l'architecture religieuse du début du 19e siècle. Son éclairage nocturne permet de mettre en valeur certains éléments architecturaux tels que les vitraux, le clocher, le portail d'entrée et les œils-de-bœuf qui surplombent le portail. Le projet est complété par l'éclairage au sol du tracé du périmètre de la seconde habitation de Champlain, devant l'église.

Lors de l'événement, le médaillon commémoratif du 400e anniversaire de Québec a été remis par le président du conseil d'administration de la Société du 400e anniversaire de Québec, M. Jean Leclerc, à sept historiens québécois qui ont su exprimer nos 400 ans d'histoire. Il s'agit de MM. Denis Vaugeois, Marc Vallières, Jocelyn St-Pierre, Jean Provencher, Jean-Marie Lebel, Yves Beauregard et Jacques Lacoursière. 

La Commission de la capitale nationale du Québec a agi à titre de maître d'œuvre des travaux d'éclairage de l'église de Notre-Dame-des-Victoires, qui ont été rendus possibles grâce au legs de 70 000 dollars de l'Institut de Développement urbain du Québec (IDU). L'IDU désirait ainsi contribuer au 400e anniversaire de Québec. 

La mise en lumière de cette église située au 32, rue Sous-le-Fort résulte d'un objectif visant à illuminer divers lieux et bâtiments patrimoniaux du quartier Petit-Champlain et de la place Royale. Le Schéma directeur d'aménagement lumière de la Commission avait d'ores et déjà identifié l'église de Notre-Dame-des-Victoires comme élément de première importance à mettre en valeur dans ce secteur.

Dans un cadre plus large, la mise en lumière de l'église de Notre-Dame-des-Victoires constitue la 25e réalisation du Plan lumière pour la capitale de la Commission de la capitale nationale du Québec, un programme dotant Québec d'attraits nouveaux, la nuit venue.

Ce projet s'ajoute à une série de mises en lumière dont les plus récentes sont l'édifice Price et l'anse du parc de la Chute-Montmorency. Jusqu'à maintenant, ce programme s'est traduit par un investissement de près de douze millions de dollars, assumé à parts égales entre divers partenaires et la Commission.

L'éclairage nocturne de cette église a été orchestré grâce au partenariat de l'Institut de Développement urbain du Québec et de la Commission de la capitale nationale du Québec, en collaboration avec la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et la fabrique de Notre-Dame de Québec.

- 30 -

Source :
Philippe Desjardins
Commission de la capitale nationale du Québec
Tél. : 418 528-0773