Dévoilement du monument de l'explorateur islandais Leifur Eiríksson


Québec, le mercredi 20 mai 2015 - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, madame Christine St-Pierre, en présence de l'ambassadeur de la République d'Islande au Canada, monsieur Sturla Sigurjónsson, de la présidente et directrice générale de la Commission de la capitale nationale du Québec, madame Françoise Mercure, du président et directeur général de la Société des traversiers du Québec, monsieur Jocelyn Fortier, et du vice-président Affaires gouvernementales d'Alcoa Canada,  monsieur Nicolas Dalmau, a dévoilé aujourd'hui à la gare fluviale de Québec le monument à Leifur Eiríksson.

Fils d'Érik le Rouge, l'Islandais Eiríksson fut le premier Européen à explorer les terres de l'Amérique du Nord. Vers l'an 1000, il visita et nomma trois contrées, dont le Vinland, terre de bons pâturages, de bois et de vignes que les témoignages littéraires et archéologiques situent autour des côtes du golfe du Saint-Laurent.

L'œuvre d'art installée à l'une des portes d'entrée de la capitale témoigne des relations de solidarité entre les Islandais et les Québécois au Canada, terre d'accueil du quart de la diaspora islandaise, ainsi que de leur longue tradition parlementaire. L'Althing, parlement islandais fondé en 930, est considéré comme le plus ancien parlement occidental toujours en fonction.

« Du voyage de l'explorateur Eiríksson, en passant par l'immigration des Islandais au Canada jusqu'aux missions du président Grímsson et du premier ministre Couillard, les liens d'amitié qui nous unissent traversent les siècles. Le dévoilement de cette sculpture est un vibrant témoignage de la relation entre le Québec et l'Islande », a mentionné madame St-Pierre.

Pour sa part, monsieur Sigurjónsson a rappelé que « Leifur Eiríksson, parfois appelé "le chanceux", est le plus connu des premiers explorateurs européens en Amérique. Le Vinland qu'il a découvert serait vraisemblablement la partie sud du golfe du Saint-Laurent. C'est donc tout à fait approprié qu'il y revienne, même à une échelle réduite et en bronze! Ce monument marque un jalon important dans le développement des relations entre l'Islande et le Québec qui ont déjà tant en commun ». 

L'œuvre est composée d'un bas-relief en bronze représentant l'explorateur, installé sur une stèle en aluminium mise à disposition par Alcoa. « Alcoa est fière de participer à ce projet en fournissant de l'aluminium, un produit d'avenir, pour honorer un personnage qui a marqué l'histoire de nos deux pays », a souligné monsieur Dalmau lors du dévoilement. La sculpture de bronze de l'artiste islandais Ivar Valgardsson est une réplique d'une œuvre qui orne actuellement un espace intérieur de l'aéroport international de Keflavik, en Islande.

Offert par l'Islande au gouvernement du Québec grâce à la participation financière d'Alcoa, d'Eimskip et d'Icelandair, ce monument a été aménagé par la Commission de la capitale nationale du Québec et est accueilli à la gare fluviale de Québec par la Société des traversiers du Québec.

Créée il y a maintenant 20 ans par l'Assemblée nationale, la Commission de la capitale nationale du Québec s'acquitte d'une triple mission à l'égard de la capitale : contribuer à son aménagement et à son embellissement, en faire la promotion par un programme varié d'activités de découverte et de commémoration, et conseiller le gouvernement du Québec sur la mise en valeur de son statut. Au fil des années, la Commission a réalisé plus de 50 bustes et monuments commémoratifs mettant en lumière la contribution de personnages à portée nationale dans la capitale.

 - 30 -

Sources :
Anne-Marie Gauthier
Coordonnatrice aux communications
Commission de la capitale nationale du Québec
Tél. : 418 644-0826
anne-marie.gauthier@capitale.gouv.qc.ca

François Caouette
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
Tél. : 418 649-2319