Nouvelles antérieures à 2015

Mensuel de Cap-Rouge On parle de la Commission

09 août 2011

Dans son éditorial de la plus récente édition de l'Écho de Cap-Rouge, André Juneau souligne le lancement des travaux au sentier des Grèves et salue le travail de la Commission de la capitale nationale du Québec. M. Juneau fut maire de Cap-Rouge et président du conseil d'administration de la Commission des champs de bataille nationaux. Voici le texte en version intégrale :

 

La conquête de l'ouest

Les amateurs de cinéma, particulièrement ceux férus de « western », nos bons vieux « films de cowboys », ont ainsi vécu « la conquête de l'ouest » au 17e siècle. En 2011, l'ouest de la Ville de Québec, particulièrement les secteurs de la plage Jacques-Cartier et du parc nautique de Cap-Rouge seront les témoins d'une nouvelle conquête de l'ouest.

En effet, les efforts conjugués de nos administrateurs municipaux et du député de Louis-Hébert et ministre des Transports, M. Sam Hamad, vont se concrétiser en cet été 2011. La promenade Samuel-De Champlain va rejoindre la plage Jacques-Cartier et par extension le parc nautique, complétant ainsi un lien extraordinaire et unique par son ouverture sur le fleuve, sa dimension et sa diversité entre le Vieux-Port et la rivière du Cap-Rouge.

La réalisation du projet « Le sentier des grèves » est confiée à la Commission de la capitale nationale du Québec, qui a réalisé la promenade Samuel-De Champlain. Peut-on imaginer meilleure garantie de qualité d'aménagement?

Le projet consiste en l'aménagement d'un lien piétonnier entre le quai des Cageux et la plage Jacques-Cartier. Il sera réalisé en deux phases dont la première sera complétée à l'automne 2011. Long de 3,1 km, le sentier des Grèves fait appel à un budget de 6 millions $.

Également, la Commission de la capitale nationale du Québec procédera à des travaux de consolidation de la falaise du site archéologique Cartier-Roberval, le témoin unique de la présence de Jacques Cartier au Canada. Loin de moi l'idée de soulever une guerre entre les Carougeois et les résidents de Québec avant la fusion, mais ces fouilles archéologiques ont confirmé la présence de Jacques Cartier sur le promontoire de Cap-Rouge près de 70 ans avant que Samuel de Champlain ne pose les pieds à Québec.

Par ailleurs, le ministère des Transports procédera à des travaux de réduction des voies de circulation sur 1,7 km à l'ouest du quai des Cageux afin de permettre l'aménagement d'un sentier piétonnier et d'une piste cyclable asphaltée.

Quel est l'intérêt de relier ainsi l'ouest du territoire? Les avantages sont multiples. En premier lieu, le lien physique vient concrétiser le lien administratif et politique créé par les fusions municipales. Le prolongement de la promenade Samuel-De Champlain confirme l'appartenance de la plage Jacques-Cartier et du parc nautique de Cap-Rouge à l'offre de services de la Ville de Québec et du gouvernement du Québec, par le biais de la Commission de la capitale nationale du Québec.

L'ouest de la Ville de Québec, comme le Far West jadis, a aussi beaucoup à offrir.  En plus des deux éléments majeurs déjà mentionnés, la falaise de Cap-Rouge constitue le deuxième plus beau promontoire sur le fleuve Saint-Laurent après le cap Diamant.

Ça ne s'arrête pas là. L'ouest a bien plus à offrir : un pont ferroviaire unique au Québec, « le tracel de Cap-Rouge », une petite église bucolique contenant un orgue classique français, reconstitution de l'orgue de la basilique de Québec détruite lors de la prise de Québec en 1759, une sentier de nature le long de la rivière du Cap-Rouge, des créations artistiques multiples et de haute qualité, un choix de restauration diversifiée, le tout servi dans un milieu en harmonie avec sa nature, loin de la pollution du centre-ville.

À une certaine époque, s'établir à Cap-Rouge ou à Pointe-Sainte-Foy constituait un désaveu de la ville de Québec. La promenade Samuel-De Champlain, le bassin Brown, la Pointe-à-Carcy et la baie de Beauport constituent des legs à la Ville de Québec pour son 400e anniversaire. Les aménagements de l'ouest ne sont-ils pas au même titre le legs des villes fusionnées de Cap-Rouge et Sainte-Foy à la Ville de Québec?   

C'est bientôt l'été; pourquoi de pas inclure à son programme de vacances une « conquête de l'ouest » et de ses trésors et les faire découvrir à parents et amis?

Bonnes vacances à toutes et à tous!

André Juneau

Juillet 2011

 

On peut lire l'Écho de Cap-Rouge au http://www.lechodecaprouge.ca/index.html.

Partagez: