Actualités

Circuit d’art public à Québec – une balade sur la promenade Samuel-de Champlain

Que vous vous passionniez d’art public ou que vous parcouriez régulièrement la promenade Samuel-De Champlain, redécouvrez le site une œuvre à la fois tout en bénéficiant des bienfaits de la marche. Le parc d’art contemporain de la promenade compte neuf structures intégrées au paysage de la station des Quais. Tant du côté nord que du côté sud du boulevard Champlain, partez à la découverte du Quai-des-Brumes, du Quai-des-Flots, du Quai-des-Hommes et du Quai-des-Vents et de leurs œuvres respectives.

Astuces :

  1. Il y a plusieurs trajets possibles pour ce circuit. Nous vous suggérons de débuter près de la côte à Gignac.
  2. En hiver, il est plus facile de parcourir le sentier damé le long du fleuve, au sud du boulevard Champlain. Vous pouvez ensuite revenir vers votre point de départ en traversant du côté nord du boulevard pour ainsi emprunter le trottoir.
  3. Apportez des raquettes si vous souhaitez vous approcher encore plus des œuvres!

Si vous commencez votre promenade au pied de la côte à Gignac, comme suggéré, le Quai-des-Brumes devrait être le premier élément à attirer votre attention. L’aménagement de ce quai est un clin d’œil au brouillard qui s’élève occasionnellement sur la rive. Revenez durant la saison estivale pour voir la brume surgir du sol grâce aux installations du secteur.

Ce circuit couvre une distance d’approximativement 1,9 km.

ARRÊT 1 : LÀ OÙ LA TERRE FAIT DANSER LES MÂTS


Oeuvre Là où la Terre fait danser les mâts

Près du Quai-des-Brumes, voyez les 13 tiges érigées qui composent l‘œuvre Là où la Terre fait danser les mâts. Regardez bien le sommet de la structure : elle rappelle un mât de bateau. Girouettes, radars, réflecteurs et anémomètres évoquent le rapport entre les lieux, le fleuve et la navigation.

Vous passerez bientôt le Quai-des-Flots. Le mouvement des dizaines de jets d’eau qui animent cette station en saison chaude évoque le ressac du fleuve sur les rochers.

ARRÊT 2 : ALAS DE MÉXICO


Oeuvre Alas de México

Cette œuvre de Jorge Marin est une reproduction de l’œuvre symbolique Las Alas de la Ciudad située au Mexique. Outre Québec depuis 2017, d’autres grandes villes du monde accueillent une réplique de cette structure. Alas de México suscite le dialogue et comporte un caractère participatif, puisqu’elle encourage chaque visiteur à monter sur le socle pour s’y faire prendre en photo.

Demandez à votre accompagnateur de capturer le moment. Les populaires ailes seront les vôtres le temps d’un instant.

Poursuivez votre chemin vers le Quai-des-Hommes. Les structures verticales, appelées des fascines, font référence à la technique de pêche du même nom. Le concept du quai rappelle le lien profond entre le commerce du bois, la pêche et le fleuve, et rend hommage au travail de l’homme sur le littoral depuis des siècles.

ARRÊT 3 : LATITUDE 51° 27′ 50 » – LONGITUDE 57° 16′ 12 »

Auparavant installée dans le Vieux-Québec, l’œuvre dont le titre indique la latitude et la longitude de Blanc-Sablon, entrée maritime du littoral laurentien en Basse-Côte-Nord, est maintenant érigée sur la promenade Samuel-de-Champlain. Création de Pierre Bourgault, Latitude 51° 27′ 50 » Longitude 57° 16′ 12 » rappelle la forme d’un bateau.

ARRÊT 4 : STRUCTURES DE VENT

Structures de vent et ses 41 éléments sculpturaux est une œuvre spécialement conçue pour le Quai-des-Vents. Les oiseaux montés sur les tubes d’aluminium tournoient au gré du vent pour rappeler la thématique de la station.

ARRÊT 5 : CONVERGENCE


Oeuvre Convergence

Vous apercevrez ensuite Convergence, une réalisation de Jean-Pierre Morin. Pour en savoir plus sur la signification dynamique de l’œuvre qui porte très bien son nom, cliquez ici.

Traversez le boulevard Champlain pour poursuivre le circuit. Vous remarquerez assez rapidement la continuité de l’œuvre Structures de vent, érigée de part et d’autre du boulevard.

ARRÊT 6 : APPALACHES

Arrêtez-vous près de Appalaches. La structure imposante de 13 mètres rappelle les montagnes du même nom. Il s’agit d’une œuvre de Lewis Pagé qui est hébergée sur le site de la promenade depuis 2010.

ARRÊT 7 : PROTOTYPE DE L’ŒUVRE ÉOLIENNE V

En poursuivant votre chemin, vous devriez croiser le prototype de l’œuvre Éolienne V de l’artiste Charles Daudelin qui représente une flèche-girouette pivotante sur une base métallique. L’œuvre, quant à elle, est installée au Palais des Congrès de Montréal.

ARRÊT 8 : PLONGER

Plonger est une œuvre de Hélène Rochette fortement harmonisée avec le fleuve. La houle, le ressac et le mouvement de l’eau qui entre en contact avec la coque d’un bateau ont inspiré la forme élancée et ondulée de la structure d’aluminium dans laquelle on peut s’asseoir face au fleuve.

ARRÊT 9 : NOS REGARDS SE TOURNENT VERS LA LUMIÈRE

Pour terminer votre balade, arrêtez-vous près de la massive structure Nos regards se tournent vers la lumière. Commandée par l’Ordre national du Québec, cette œuvre de mémoire collective porte en elle le nom des membres de l’Ordre, en plus de faire un clin d’œil à la riche histoire du lieu, liée à l’âge d’or du bois et de la construction navale.


Oeuvre Nos regards se tournent vers la lumière

Voilà ce qui conclut votre circuit pour aujourd’hui! N’oubliez pas que vous pouvez poursuivre votre promenade jusqu’au quai des Cageux si le cœur vous en dit.

Avez-vous envie de découvrir davantage d’art public? Pourquoi ne pas sillonner la colline Parlementaire la prochaine fois? Consultez la partie 1 du circuit et découvrez, entre autres, de nombreux monuments commémoratifs!