En chantier

Stabilisation des Nouvelles-Casernes

CCNQ, Alexandre Zacharie

Situées au 1, rue de l'Arsenal, les Nouvelles-Casernes sont le plus grand bâtiment érigé par les autorités en Nouvelle-France.

Redonner vie aux Nouvelles-Casernes

Le 23 août 2013, la Commission de la capitale nationale du Québec s'est vue confier, par le gouvernement du Québec, le mandat de veiller à la stabilisation de l'ensemble bâti érigé il y a plus de 260 ans et de proposer de nouvelles vocations pour redonner vie à ce bien patrimonial unique. Un premier investissement de 20 M$ est confirmé pour les travaux de consolidation.

Après avoir mené des consultations auprès d'institutions, de groupes et d'individus ayant un intérêt pour le projet, la Commission lançait un appel public de propositions de vocation en janvier 2014. Les propositions de vocations retenues ne créant cependant pas, à elles seules, une masse critique d'occupation et la synergie nécessaires pour faire renaître les Nouvelles-Casernes, la Commission a conseillé de mettre fin au processus de l'appel de propositions, dans son rapport au gouvernement, remis le 20 octobre 2014. Dans ce rapport sur les consultations concernant la recherche de vocations futures, la Commission a également recommandé de mettre sur pied un comité de veille afin de garder les parties prenantes et les proposants retenus intéressés et de permettre le développement de projets futurs tout au long de l'avancement des travaux de consolidation.

La Commission a développé une vision d’occupation des Nouvelles-Casernes selon les cinq critères qui avaient été élaborés pour l’appel public de propositions de vocations : une vocation qui contribue à la mise en valeur du bâtiment, une vocation pérenne, une vocation qui permet l’accessibilité aux Nouvelles-Casernes, une vocation qui contribue au développement urbain du Vieux-Québec et une vocation d’envergure capitale. Cette vision, dont les détails ne sont pas encore publics, fera l’objet d’une étude de faisabilité.

INFO-CHANTIER

La Commission a divisé les travaux en deux phases. La phase 1 comprend la partie ouest des bâtiments, soit la partie ayant conservé le plus d’éléments d’origine, datant de 1750 (environ 40 % de la superficie totale des bâtiments). La phase 2 comprend la partie est des bâtiments, jusqu’à la côte du Palais (environ 60 % des bâtiments).

  • Installation d’un grillage de protection sur le mur Nord à l’extrémité est : terminée;
  • Réalisation d'une étude de potentiel archéologique : terminée;
  • Planification globale de la réalisation des travaux de consolidation : terminée pour la phase 1 et en cours pour la phase 2;
  • Appels d'offres afin de retenir des services professionnels en architecture et en ingénierie (spécialité structure) pour la phase 1 de consolidation du bâtiment : terminés;
  • Réalisation de l'inventaire archéologique : terminée;
  • Réalisation des relevés (toiture, maçonnerie, etc.) des plans et devis pour la phase 1 de consolidation du bâtiment : terminée; 
  • Réalisation de travaux de consolidation dans les pièces voûtées du sous-sol : en cours;
  • Surveillance archéologique des travaux : en cours;
  • Réalisation d'un étude de faisabilité de la vision d'occupation : à venir;
  • Début de la principale étape des travaux de consolidation : automne 2017.

Mise à jour : Mai 2017
 

Modélisation 3D

Dans le contexte du projet de stabilisation des Nouvelles-Casernes, nos architectes et ingénieurs ont numérisé la structure des bâtiments, ce qui leur a permis d’avoir une vision détaillée de leurs composantes. Les données compilées et les informations recueillies leur permettra de réaliser des plans et devis précis assurant un travail de stabilisation de grande qualité.

Baladez-vous dans cette maquette virtuelle et voyez les dessous des bâtiments de la phase 1 des travaux de stabilisation.

Consultez la modélisation 3D réalisée par nuage de points sur l’application Potree (les réglages de cette plateforme sont en anglais seulement).

DES EXEMPLES DE PRÉCÉDENTS EN MATIÈRE DE RECONVERSION ET DE MISE EN VALEUR DE BÂTIMENTS PATRIMONIAUX :

Reconversion du Fort Saint-Jean en École nationale du Trésor public 
Lyon, France | 1999 - 2004

Programme : Réhabilitation et reconversion du Fort Saint Jean - construit au XVIe siècle - pour y installer l'école des Contrôleurs du Trésor Public pour le Ministère des Finances comprenant : salles de cours, administration, bibliothèque, amphithéâtres de 450 et 150 places, restaurant et cuisine, locaux de sport, de détente, d'exposition et de services. Les espaces extérieurs sont réorganisés : grande cour centrale, jardins et chemin de ronde

Architecte : Pierre Vurpas et associés

Transformation des fortifications de Tolède en Centre des congrès El Greco
Toledo, Espagne | 2000 - 2012

Programme : Zone fortifiée d'une ville du XVIe siècle inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO transformée pour recevoir un stationnement intérieur pour 600 voitures et un centre de congrès incluant un auditorium de 1 000 places, un hall multifonctionnel pour 500 personnes, des salles de conférences, un restaurant et un secteur évènementiel en toit terrasse.

Architecte : Rafael Moneo, workshop 

Plus d'exemples de reconversions inspirantes

Stabilisation des Nouvelles-Casernes

Habillages de chantier

Photos

Vidéo

Coordonnées

Stabilisation des Nouvelles-Casernes

1, rue de l'Arsenal
Québec

Voir sur Google Map

Documents de référence

Nouvellescasernes historique
Les Nouvelles-Casernes : historique
Télécharger (1,2 Mo)

À voir également