Collection de livres

La rumeur dorée, Roberval et l'Amérique

Il est de ces personnages qui restent dans les coulisses de l'histoire sans que l'on s'explique trop pourquoi. En 1540, Jean-François de La Rocque de Roberval s'est fait confier l'établissement d'une première colonie de peuplement française en Amérique par le roi François 1er. Cela aurait dû en faire un incontournable des livres d'histoire, pourtant il est resté dans l'ombre de son prédécesseur, Jacques Cartier.

Dans La rumeur dorée, l'historien Bernard Allaire nous fait découvrir ce personnage important et méconnu, qui a présidé aux destinées de la première colonie française d'Amérique, établie sur le site du cap Rouge, à Québec. La brève existence de la colonie - qui vivra de 1541 à 1543 - a permis de mettre fin aux rumeurs concernant la présence de métaux précieux dans la vallée du Saint-Laurent et d'une voie navigable vers l'Asie en amont d'Hochelaga. Mais surtout, elle a consacré la prise de possession de ce territoire par la France, prélude à sa colonisation durable au 17e siècle.

Conjointement à la sortie du livre, une exposition consacrée à la première France d'Amérique, La colonie retrouvée, se tient au Musée de l'Amérique francophone de Québec.

Bernard Allaire, historien et auteur

Bernard Allaire détient un doctorat en histoire de l'Université Laval ainsi qu'un diplôme d'études approfondies de l'École des Hautes Études en Sciences sociales de Paris. Originaire de Québec, il vit maintenant en France. M. Allaire est spécialiste des sociétés et des économies urbaines et maritimes de l'Europe et de l'Amérique du Nord. Il est impliqué dans plusieurs projets de recherche à caractère historique et archéologique avec des chercheurs européens et nord-américains. Il est l'auteur de plusieurs livres dont un sur les pelleteries publié chez Septentrion.

Partenaires

- Commission de la capitale nationale du Québec
- Les Éditions La Presse

Prix et disponibilité

Prix : 34,95 $
Disponible en librairie, à l'Observatoire de la Capitale, au Musée de l'Amérique francophone, au Musée de la civilisation ainsi qu'à la librairie électronique des Éditions La Presse.

À voir également