Places publiques

Place de L'Institut-Canadien et Chaussée des Écossais

CCNQ, Paul Dionne

Situé entre le Morrin Center et L'Institut Canadien de Québec, la place de L'Institut-Canadien et la Chaussée des Écossais ont transformé ce paysage de bitume en un espace vert et piétonnier.

Ce réaménagement d'un îlot ancien servait de stationnement aux automobilistes depuis des années. La mise en valeur de cet espace s'est traduite par la réalisation d'une allée piétonne, dans le respect du pavement ancien, et par un traitement paysager intégré au relief naturel du site, en harmonie avec les bâtiments environnants.

Afin de rappeler la contribution historique des Écossais au développement de la ville de Québec, la rue Saint-Stanislas a été rebaptisée Chaussée des Écossais.

Autour de l'îlot écossais, des clôtures en fer forgé, des arches et des pierres calcaires ont été installées. Des arbres, de même que des parterres fleuris et gazonnés complètent l'aménagement de ce secteur. Plus bas, l'allée piétonne fait place à un escalier de fonte à paliers. Le tertre gazonné a été modelé et façonné de manière à exploiter les changements de niveaux de l'escalier. Ces formes s'harmonisent au langage néogothique de l'ancienne église.

L'aménagement de cette place se caractérise par la mise en valeur de l'histoire des lieux et de l'architecture dans un traitement moderne, et est enrichi par un éclairage particulièrement soigné qui lui confère un caractère théâtral.

Oeuvres d'art

Cette place publique intègre en outre deux œuvres commémoratives :

  • Placée au milieu de l'îlot, à même la paroi du mur du parvis de L'Institut Canadien, la première œuvre, réalisée par l'artiste Luc Archambault, porte le nom évocateur Nous sommes un peuple. Elle est constituée d'un bas-relief qui rappelle la vocation première de L'Institut Canadien et de cinq plaques de laiton qui en évoquent l'histoire.
  • La seconde œuvre, le monument en hommage aux Baillairgé, est situé sur la Chaussée des Écossais, devant le Morrin College. Il rend hommage à cette famille d'artistes et d'artisans qui a contribué, pendant quatre générations, à façonner le visage de Québec. L'œuvre a été conçue en 1991 par l'artiste Jean-Louis Baillairgé (1918-1998), représentant de la septième génération de cette illustre famille.  

La réalisation de la place de L'Institut-Canadien et de la Chaussée des Écossais a obtenu le prix d'aménagement 2002, décerné par l’organisme Les Arts et la Ville et Télé-Québec.

La Place de L'Institut-Canadien et la Chaussée des Écossais ont été réalisés en 2000 par la Commission de la capitale nationale du Québec et la Ville de Québec, dans le cadre de l'Entente sur la mise en valeur de la capitale intervenue entre les deux partenaires.

Photos

Coordonnées

Place de L'Institut-Canadien et Chaussée des Écossais

Entre les rues Dauphine et Sainte-Anne
Vieux-Québec

Voir sur Google Map

À voir également