Actualités

Si j'avais les ailes d'un ange...

Anne-Marie Gauthier

Coordonnatrice aux communications et relations publiques

21 juin 2017

Avez-vous remarqué l’arrivée d’une nouvelle œuvre d’art sur la promenade Samuel-De Champlain? Dans le parc d’art contemporain, côté fleuve, deux grandes ailes de bronze trônent désormais au cœur d’une structure rectangulaire. Au sol, trois marches invitent les visiteurs à s’élever au centre du cadre et ainsi devenir la pièce maîtresse de ce tableau. Arborant du coup des airs angéliques, ils immortalisent ce moment. Clic!

Alas de México est une réplique de l’œuvre originale hyperréaliste Alas de la Ciudad de l’artiste mexicain Jorge Marin. Des répliques comme celle installée à Québec sont parsemées dans plusieurs grandes capitales du monde, toujours implantées dans des lieux très fréquentés. Il suffit de fouiller un peu dans l’univers du Web pour constater l’intérêt que génèrent ces immenses ailes dorées à travers le monde, à travers les cultures, parce que les frontières s’amenuisent lorsqu’on utilise l’art comme langage commun.

Cette œuvre suscite donc la curiosité du passant, l’invite à se l’approprier, met au défi sa créativité, le fait réfléchir. N’est-ce pas ce que l’art public devrait faire naître en chacun de nous?

L’installation monumentale ayant comme fond de scène notre bien aimé fleuve Saint-Laurent, gageons que les visiteurs et touristes qui passeront par-là cet été cristalliseront en images une partie de leur séjour dans la capitale auprès de cette œuvre d’art. Et, comme le chantait si bien Charlebois,  ils pourront fredonner au retour: Si j’avais les ailes d’un ange, je partirais pour... Québec!

Une œuvre à assembler

Le défi d’implantation était considérable pour l’équipe de la Commission. Nul besoin de rappeler que Québec offre parfois des conditions climatiques, disons-le, difficiles. Ancrée en zone inondable en bordure du fleuve, les vents auxquels la sculpture est exposée peuvent être plus que décoiffants! Chacune des ailes étant faite de bronze massif, sans aucune perforation, Éole peut y avoir une bien grande emprise. Une étude géotechnique et un travail d’ingénierie ont donc été réalisés pour la conception du design de la base de béton. Celle-ci a été déposée sur des pieux vissés au roc, pour assurer la stabilité et la pérennité de l’assise.

La sculpture a fait le voyage entre Mexico et Québec, à bord d’un camion remorque. Démontée en plusieurs morceaux, l’œuvre était répartie dans neuf boîtes. L’équipe de la Commission a veillé à l’accueil de l’œuvre sur la promenade, à son installation, puis à son aménagement, en collaboration avec la Ville de Québec. Un sympathique technicien de l’atelier de l’artiste Jorge Marin était sur place tout au long de l’installation pour s’assurer que le montage soit effectué dans les règles de l’art. Ce qui fut le cas!

À vous de jouer

Offerte par la Ville de Mexico au Québec, Alas de México a été officiellement inaugurée le 21 juin 2017. Symbolisant l’espérance et l’union, l’œuvre vous attend, ailes déployées, prête à vous donner une allure divine dans ce magnifique parc emblématique de notre capitale, la promenade Samuel-De Champlain.

Pssst! Ajoutez le mot-clic #alasdemexico et #macapitale à vos images sur Instagram et Twitter. Nous repartagerons les plus créatives!

Partagez: