À découvrir

Domaine Cataraqui : la production de miel urbain en 4 saisons

Lysanne Marois-Ouellet

Service des communications

03 novembre 2017


Depuis plus d’un an, le domaine Cataraqui accueille plus de 100 000 abeilles qui travaillent minutieusement à la production d’un miel maison délicieux, créé à partir du nectar d’une grande variété de fleurs se trouvant à proximité de la villa, dans un rayon de 3 à 5 km. La saison automnale entamée à Cataraqui, c’est avec bonheur que l’on récolte ce miel si apprécié.

Domaine Cataraqui - PRODUCTION DE MIEL URBAIN

Près de 41 kg de miel, soit 552 pots a été recueilli cette année! Sachez qu’ils sont en vente au domaine Cataraqui au coût de 4,50 $. Vous pouvez également en réserver par téléphone au 418 528-7433.                                                                                                      


L’automne, c’est également le bon moment pour préparer les ruches et les abeilles pour l’hiver. Chez nos voisines butineuses, l’hiver est une saison tout à fait particulière et peu de gens savent réellement ce qui se passe à l’intérieur de la ruche urbaine pendant cette période. Que fait l’abeille? Migre-t-elle vers des lieux plus chauds? Hiberne-t-elle? Et au printemps? Entrons dans l’univers de l’abeille urbaine à Cataraqui, sur quatre saisons.

Tout d’abord, il faut savoir que, contrairement aux animaux qui hibernent en dormant tout l’hiver, l’abeille ne dort pas. Elle hiverne. Elle est confinée à sa ruche en état de somnolence. Dès l’automne, l'abeille va d’ailleurs préparer son hivernation d’une façon toute spéciale.

Automne : récolte, sédentarité et dent sucrée

Comment se prépare l’abeille à vivre l’hiver québécois? Certains diront qu’elle fait des réserves. En effet, après la récolte, les abeilles passeront une partie de l’automne à se nourrir d’un mélange de sirop de sucre et d’eau pour s’assurer d’avoir l’énergie nécessaire à leur survie. Nos spécialistes apiculteurs viendront également préparer un cocon douillet pour nos ruches en les protégeant d’un papier bulle métallique isolant. La neige va aussi s’y déposer et former un isolant naturel.

Alvéole spécialiste dans l’apiculture urbaine

L’entreprise Alvéole se spécialise dans l’apiculture urbaine. En plus d’installer les ruches, d’accompagner notre équipe, de faire l’entretien des essaims ainsi que l’extraction du miel, Alvéole prodigue plusieurs informations et conseils pertinents quant à la préservation des populations d’abeilles.  


Hiver : Aérobie et chaleur

Fait intéressant, alors qu’une abeille peut vivre en moyenne 30 à 45 jours en été, la période hivernale lui donnera un délai de grâce de plusieurs mois. Bien qu’elle soit plus au ralenti en cette période de froid, elle bougera pour se réchauffer et pour contrôler son humidité, dans le but de garder la colonie et sa reine en vie. L’une contre l’autre sous l’allure d’une grappe, les abeilles bougeront constamment leur abdomen et leurs ailes, tout en faisant des rotations très lentes. Puis, la reine arrêtera de pondre des oeufs. Enfin, les abeilles resteront dans la ruche jusqu’à ce qu’une période de redoux se présente.

Ruches l'hiver - Alévole

Printemps : renaissance et naissance

La phase hivernale tirant à sa fin, c’est la période des naissances qui s’installe puisque la reine se remettra à pondre des oeufs. Comme les humains, les abeilles profiteront aussi de ce moment pour faire le grand ménage du printemps, étant donné qu’elles auront été cloîtrées tout l’hiver. À cette étape, les apiculteurs vont d’ailleurs vérifier la santé de l’hôtel-abeille (ilôt de ruches) et au besoin, nettoyer le plateau qui se trouve au fond de la ruche pour en évacuer les dépôts. La reprise des activités se fera aussi sentir dans la colonie. La présence du pissenlit dans nos espaces verts est d’ailleurs un bon indicateur du début des activités.

LA PRODUCTION DE MIEL URBAIN EN 4 SAISONS

Été : Déménagement, butinage et production

Si cette période est propice au déménagement pour certains d’entre nous, elle l’est aussi pour une partie des abeilles qui quittera nos ruches surpeuplées avec leur reine pour former une nouvelle colonie et laisser la place aux nouvelles abeilles et aux nouvelles reines. On appelle d’ailleurs ce phénomène l’essaimage. Comme c’est la saison chaude, les journées sont ensoleillées et la floraison est à son sommet. La production va bon train et les abeilles butinent de fleur en fleur. Fait intéressant, il y a autant de variétés de miel et de saveurs que d’environnements disponibles. Au domaine Cataraqui par exemple, les fleurs du trèfle, de l'aster, du marronnier, du châtaignier et de la verge d’or sont particulièrement prisées par nos abeilles.

Domaine Cataraqui - Production miel maison

Pourquoi des abeilles au domaine Cataraqui ?

À travers cette expérience apicole, l’équipe du domaine souhaite poser un geste de préservation dans la sauvegarde de ces colonies mellifères, mais aussi créer un outil de sensibilisation du public dans une perspective de développement durable. En effet, les abeilles sont des espèces très importantes dans notre écosystème puisqu’elles permettent notamment la production de fruits et de légumes, par le processus de reproduction des fleurs, en plus de permettre la production locale de miel et le verdissement en milieu urbain. Au domaine Cataraqui, notre potager et nos nombreux aménagements horticoles bénéficient donc de la présence des abeilles et la production de miel constitue pour nous une belle façon de faire rayonner ce domaine anglais patrimonial. De plus, en utilisant une méthode artisanale respectueuse de nos ruches, on s’assure également de préserver l’environnement de ces chères abeilles ouvrières.

Sources :

www.alveole.buzz
www.naturoney.com
www.abeille.alsace

Crédits photo : CCNQ, Alvéole et Pexels.

 
 
Partagez: